Actualités

Choisir et acheter son four grâce aux conseils de Culinelle

Choisir son futur four aujourd’hui peut se révéler particulièrement complexe. Encastrables, intégrables, en hauteur ou sous le plan de travail, Culinelle vous guide dans ce dédale obscur. Comment choisir avant d’acheter un four c’est par ici !

Les critères essentiels à prendre en compte pour bien choisir son four

Avant toute chose, il vous faudra choisir les caractéristiques de base de votre futur four. Le type d’énergie (gaz ou électrique), mais aussi le mode cuisson (chaleur tournante, convection naturelle, induction), les systèmes de nettoyage (catalyse ou pyrolyse)…

Quelle énergie privilégier : gaz ou électricité ?

Le four à gaz fonctionne, comme son nom l’indique, au gaz de ville ou avec une bouteille. Il existe différentes sortes de modèles selon que vous ayez le gaz de ville ou des bouteilles de butane/propane. Le prix à l’achat est quasiment similaire aux fours électriques, c’est à l’usage que l’on constatera des différences de prix entre le gaz et l’électricité.

Les avantages à acheter un four à gaz

Les fours à gaz consomment peu d’énergie, ils sont donc économiques car le gaz est moins cher que l’électricité.
La cuisson dans un four à gaz est d’ailleurs moins sèche que dans un four électrique.

Quelques inconvénients toutefois…

L’inconvénient principal est de devoir installer une bouteille de gaz si vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville. Vous devrez donc changer régulièrement de bouteille.
Le gaz reste une énergie sensible car hautement inflammable, le risque majeur est l’explosion. Vous devrez donc penser à changer régulièrement les tuyaux et autres flexibles, ceux de la bouteille comme ceux de la cuisinière. S’ils sont troués, cela peut s’enflammer et mettre le feu.
Pour éviter les risques, maintenez en bon état votre installation en faisant vérifier régulièrement celle-ci par un professionnel. Vous pouvez aussi installer un détecteur de gaz, vous serez alors averti en cas de fuite évitant ainsi le risque d’incendie ou d’explosion.

Quel mode de cuisson de four choisir

Quelques informations sur les divers modes de cuisson qui peuvent orienter votre choix avant d’acheter votre four.

Fours Multifonction

De nos jours, la majorité des appareils sont dits multifonctions, c’est-à-dire qu’ils combinent plusieurs modes de cuisson vous permettant de réaliser toutes vos envies, que vous soyez débutant ou un chef accompli.
Plus évolués, les fours multifonction associent une turbine de ventilation à la chaleur du four, permettant ainsi de cuire plus vite, de façon plus homogène, et à des températures moins agressives.

Fours à convection naturelle

Parfaitement adaptés pour les recettes traditionnelles, ils sont extrêmement simples d’utilisation et disposent en règle générale de 4 modes de cuisson :

  • voûte et sole afin de cuire viandes rouges, gibier, pain et pizzas,
  • sole seule dédiée à la cuisson des tartes et toutes les pâtisseries,
  • gril pour faire griller et/ou dorer les grillades, les soufflés et les gratins,
  • tournebroche pour rôtir uniformément les volailles et toutes les viandes.

Fours à air brassé ou chaleur tournante

  • Le four à air brassé associe la chaleur de deux résistances à une turbine qui brasse l’air.
  • Le four à chaleur tournante est quant à lui, doté d’une résistance supplémentaire, placée autour de la turbine. Ce mode de cuisson permet une montée en température bien plus rapide, et facilite la cuisson simultanée de plusieurs plats sur les différents niveaux du four.

Fours à induction, l’innovation

Cuisiner vite et bon tout en faisant des économies d’énergie, c’est ce que proposent les fours à induction. Alliant la technologie induction et le grill, ils permettent de cuisiner des plats dorés à l’extérieur et tendres à l’intérieur. Cette technique de cuisson permet de gagner du temps tout en faisant des économies d’énergie.

Acheter un four équipé d’un système de nettoyage intégré

Terminé le bon vieux nettoyage manuel, une forte majorité de fours à l’achat sont équipés aujourd’hui de systèmes autonettoyants.

La catalyse

Ce mode de nettoyage permet le dégraissage automatique lors de la cuisson dès l’instant ou la température dépasse 200°C.
Les parois des fours équipés de ce système de nettoyage sont constituées d’un émail poreux qui facilite la destruction des particules de graisses pendant la cuisson. En revanche la catalyse ne détruit pas les projections de sucre.

La pyrolyse

Plus complet, ce procédé de nettoyage élimine les graisses ainsi que les sucres sur les parois du four, mais également sur la contreporte.
Un programme de pyrolyse fait monter la température à 500 °C afin de carboniser les salissures. Un simple coup d’éponge permet ensuite de retirer les quelques cendres résiduelles.
Une fonction "pyrocontrol" adapte la durée de ce programme de nettoyage en fonction du niveau de saleté du four.
L’efficacité et le résultat sont impeccables et ne demandent aucun effort… Et la durée de vie de votre four s’en trouve nettement rallongée.

D’autres modes de nettoyage à la vapeur

Certains fabricants proposent un système de nettoyage à la vapeur. Combinée à un programme qui élève la température autour de 100°C, cette technique n’évite pas de nettoyer son four mais permet d’alléger la tâche tout en faisant de belles économies d’énergie.

Pour vous aider dans votre choix, découvrez les partenaires électro-ménager de Culinelle.

Besoin de nous contacter ?
Culinelle Design

01 39 55 22 41

Culinelle Intemporelle

01 39 55 21 21

Nos gammes Nos réalisations

Projet laque Gris cendre Culinelle Intemporelle

Réalisée à Versailles (78), cette cuisine signée Anne Babu pour Culinelle Intemporelle respecte l’histoire de la (...)

Lire la suite Toutes les actualités
Aidez-nous à nous faire connaître

Aidez-nous à nous faire connaître

Grâce à ce témoignage, les internautes découvriront vos commentaires, ce qui, nous l’espérons, les incitera à venir nous rendre visite.

Je donne mon avis
© Copyright 2018 Culinelle | Tous droits réservés.
Top