Actualités

Agencement, ergonomie & pose : les bonnes pratiques

Vous désirez aménager votre cuisine dans les règles de l’art ? Quelle que soit la configuration de votre pièce, ouverte ou fermée, petite ou grande, en couloir ou mansardée... Culinelle vous livre les grandes lignes à respecter dans l’aménagement de la cuisine de vos rêves.

Pour une ergonomie optimale de votre future cuisine, il est capital d’avoir une implantation des éléments parfaitement rationnalisée. Culinelle partage avec vous les grandes erreurs à éviter pour une cuisine correctement agencée, dotée d’une circulation facilitée et d’équipements parfaitement fonctionnels.

Mauvais positionnement des zones principales

Préparation, lavage et rangement

Pour une parfaite ergonomie dans la cuisine, le triangle d’activité réunissant les trois zones essentielles doit être intégré dès sa conception.

  • préparation  : surface de plan, table de cuisson, four, micro-ondes,
  • lavage  : cuves, lave-vaisselle
  • rangement  : volume des meubles, réfrigérateur, congélateur, cave à vins

L’objectif étant de rationaliser les déplacements d’une zone à l’autre, avec la meilleure accessibilité possible. Les bonnes pratiques consistant à installer la poubelle proche de l’évier, les rangements à côté du lave-vaisselle et de réunir les plaques et le four.

Cuisine équipée culinelle

Sous-estimer la surface nécessaire des plans de travail

Le plan de travail est peut-être l’élément le plus sollicité dans la cuisine. Il est donc impératif de le penser avec soin afin d’avoir une surface suffisante pour cuisiner, poser un plat, une casserole... .
Il faut d’ores et déjà envisager une partie de plan de travail pour la préparation des repas, une autre pour la desserte avant le lavage, ne pas oublier une partie où poser les courses quand on arrive ou encore une pour poser le petit électroménager comme la cafetière, le grille-pain...

La profondeur minimum du plan de travail correspond le plus souvent à la profondeur standard des meubles et de l’électroménager, soit 60cm. Selon la configuration technique de certaines cuisines, cette profondeur peut être insuffisante (notamment en raison des raccords de plomberie et d’électricité). Il est donc parfois nécessaire d’avoir une profondeur plus importante, 65 voir 70cm.

Céramique - Plan de travail cuisine

Sous-dimensionner les volumes de rangement

Éléments indispensables de la cuisine, les rangements doivent être nombreux mais aussi bien pensés. Multipliez les idées ingénieuses pour vous offrir de l’espace de stockage supplémentaire.
Privilégiez par exemple des meubles hauts qui filent jusqu’au plafond et augmentez leur profondeur quand cela est possible.
La crédence aussi peut être utilisée et s’équiper de petits casiers ouverts, d’étagères, de barres ou de grilles munies de crochets permettant de suspendre et d’attraper facilement les accessoires et autres ustensiles.
Utilisez aussi les meubles d’angle pour ne pas perdre ces zones dans votre pièce, même s’ils sont plus chers lorsqu’ils sont équipés d’aménagements intérieurs, leur technicité souvent ingénieuse permet d’augmenter leur capacité de stockage ainsi que leur accessibilité.

Mauvaise gestion des angles

Par nature, les angles sont des zones complexes à traiter en cuisine. Il est donc important de bien gérer l’accessibilité de ces espaces un peu particulier.
Pour cela il existe d’ailleurs des meubles spécifiques. Certains meubles d’angle sont à privilégier. Munis de carrousels à deux niveaux ou de plateaux tournants type « Le Mans », ils doivent être extractibles afin d’accéder à la totalité du rangement. Les angles perdus sont souvent le signe d’une cuisine mal conçue.

Installer une hotte pas assez puissante et qui sera donc bruyante

Notre conseil est de choisir une hotte, certes esthétique si tel est votre choix, mais aussi et surtout performante. En plus d’être efficace, son niveau sonore doit être quasi inaudible. Préférer donc une hotte puissante qui, à vitesse 1, sera moins bruyante que la vitesse 3 d’une autre hotte et ce, pour un débit similaire. Bref, renseignez-vous bien sur le niveau sonore de votre hotte avant de la commander.
Il faut le savoir : La loi interdit d’installer une hotte à extraction dans une cuisine où est présente une chaudière à gaz.

hotte aspirante Vzug, appareil électroménager

Placer l’évier contre une colonne ou contre un mur

Dans une cuisine, l’évier est l’un des éléments essentiels de l’équipement car il est très sollicité, presque à chaque passage en cuisine. Il est donc important d’étudier son emplacement avec attention.
Même si l’évier s’installe à peu près où l’on veut, ou presque, il est préférable d’éviter de le placer contre une colonne ou contre un mur. Une telle installation sera désagréable au quotidien car peu pratique en réalité. Et n’oubliez pas, pensez toujours au fameux triangle d’activité, l’évier doit être placé à proximité de la poubelle et du lave-vaisselle pour une parfaite ergonomie à l’usage.

Mal positionner les arrivées techniques

Les arrivées électriques et de plomberie doivent être positionnées précisemment d’après un plan technique à respecter strictement pour que les appareils trouvent leur place facilement. L’ensemble de l’électroménager (fours, plaque, hotte...) doit avoir une prise dédiée et positionnée à un emplacement précis. Par exemple, la sortie de fil pour la plaque de cuisson est généralement à 30cm du sol. Les arrivées techniques doivent donc être anticipées et prises en compte dans les travaux préparatoires avant d’installer votre future cuisine.

Les bonnes questions à se poser...

Le mélange des matières ?

Par définition obligatoire dans une cuisine, vous n’y couperez pas. En effet, les matériaux des meubles et du plan de travail sont par nature différents. Les accessoires type électroménager auront quant à eux des finitions verre ou inox ; votre sol sera en carrelage, en parquet, en vinyle… . L’essentiel, c’est une harmonie générale à respecter.

Le choix des couleurs ?

Évitez de multiplier les couleurs au risque de tomber dans l’effet patchwork. En cuisine une à deux couleurs sont la règle. Maintenant toute règle possède ses exceptions et il n’y a aucune valeur d’absolu dans ce domaine. Les goûts et les couleurs restent relativement subjectifs et propres à chacun, l’idée étant de parvenir à définir une charte de couleurs qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentez bien. Attention toutefois aux couleurs trop flashy, très sympa à imaginer et à vivre, en tout cas les premiers temps. Une cuisine trop typée en la matière sera une cuisine dont on se lassera d’autant plus vite.

La gestion de la lumière ?

Le travail sur la lumière est tout un art et cette question est forcément à géométrie variable. Il y a d’abord la lumière naturelle, celle entrant par les fenêtres, les portes et toutes autres ouvertures sur l’extérieur... Il y a ensuite la lumière générale de la cuisine et puis plus précisément celle du plan de travail qui généralement se fait par la pose de spots sous les meubles hauts. Il existe également de l’éclairage pour les plinthes mais aussi pour les dessus des meubles. L’intérieur de certains modules peut même être doté d’éclairages d’appoint, parfaits pour mettre en valeur des intérieurs de meubles disposant de façades vitrées ou translucides...

La plaque de cuisson, 3 ou 4 foyers ?

Cela dépend de vos habitudes. Utilisez-vous souvent les 4 feux en même temps ? Déplorez-vous le manque de place entre les foyers ? Dans ce cas, peut-être serait-il judicieux d’installer une plaque un peu plus large, 70, 80, 90cm… . Sinon, en 60cm (le plus standard) 3 feux vous apporteront plus de confort et d’espace.

L’évier, simple ou double cuve ?

La réponse peut être liée à la taille de votre cuisine. En effet, un évier double avec égouttoir occupera environ 115cm sur votre plan. L’évier simple environ 80cm. Le gain de place peut donc être intéressant dans un petit volume !
La tendance actuelle privilégie plutôt les grandes cuves afin de pouvoir laver les ustensiles encombrants ne rentrant pas dans le lave-vaisselle.

L’égouttoir, à gauche ou à droite de l’évier ?

Lorsqu’un droitier se sert d’un évier, l’ergonomie recommande de plutôt positionner l’égouttoir à gauche. Ainsi, il lave avec sa main droite et pose avec sa main gauche. Dogme qui peut prêter, bien-sûr, à de multiples avis…

La robinetterie, directement sur le plan de travail ?

Quand il est posé directement sur le plan, l’eau résiduelle risque de stagner autour du robinet et finira toujours par s’infiltrer dans le percement dédié et entraînera une détérioration du plan. Notre conseil : Toujours privilégier un évier avec une plage de robinetterie.

Un projet d’aménagement de cuisine ? Venez en parler avec Culinelle, un concepteur dédié travaillera avec vous afin de mettre en musique votre partition idéale !, Contactez nous !
Besoin de nous contacter ?
Culinelle Design

01 39 55 22 41

Culinelle Intemporelle

01 39 55 21 21

Nos gammes Nos réalisations

Excellent SAV

Olivier a publié sur la page Facebook de Culinelle un témoignage concernant notre gestion d’un SAV... Huit ans après (...)

Lire la suite Toutes les actualités
Aidez-nous à nous faire connaître

Aidez-nous à nous faire connaître

Grâce à ce témoignage, les internautes découvriront vos commentaires, ce qui, nous l’espérons, les incitera à venir nous rendre visite.

Je donne mon avis
© Copyright 2018 Culinelle | Tous droits réservés.
Top